1. Déclarer sa chambre d’hôtes auprès de la commune.

Selon l’article L. 324-4 du code du tourisme, toute personne qui offre à la location une ou plusieurs chambres d’hôtes doit en avoir préalablement fait la déclaration auprès du maire de la commune du lieu d’habitation concerné, sous peine d’une contravention  de 3ème classe (article R. 324-16 du même code).

 Téléchargez le formulaire Cerfa N° 13566*03 pour faire votre déclaration.

 

 

Tout changement concernant les informations fournies doit faire l'objet d'une nouvelle déclaration.

 

2. Immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)

 

Lorsque l'activité de location de chambres d'hôtes est exercée à titre habituel ou principale, elle constitue une activité commerciale et les loueurs sont tenus de s'inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et de s'immatriculer auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de la Chambre de Commerce.

 

3. Affiliation à la Sécurité sociale

L'exploitant de chambres d'hôtes doit être affilié au régime social des travailleurs non-salariés (TNS) au titre des assurances maladie, maternité, vieillesse, invalidité et décès : 

- soit auprès du régime social des indépendants (RSI) ;

- soit auprès de la Mutualité sociale agricole (MSA) pour les agriculteurs.

 

4. Fiscalité

Impôt sur le revenu : L'activité de chambre d'hôte relève du régime fiscal de la parahôtellerie, et non de celui de la location meublée. En conséquence, les revenus doivent être déclarés à l'impôt sur le revenu sous l'un des régimes suivants :

bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) : bénéfices réalisés par les personnes physiques qui exercent une profession commerciale ;

microentreprises (pour les auto entrepreneurs), si le chiffre d'affaires hors taxe ne dépasse pas 170 000 € : le bénéfice est calculé après un abattement forfaitaire de 71 %, le revenu imposable correspondant à 29 % du chiffre d'affaires ;

 

bénéfices agricoles pour un agriculteur.

 

 

5. La taxe de séjour

La taxe de séjour est instaurée sur l'ensemble de la Communauté d'Agglomération Grand Cognac. 

Elle est due par toute personne résidant à titre onéreux sur le territoire, perçue par les hébergeurs et reversée à Grand Cognac. Son produit permet de financer les actions d’accueil, de promotion et de développement touristique. 

 

Pour toute question sur la taxe de séjour, contactez :

Par mail : grandcognac@taxesejour.fr

Par téléphone : 06 24 17 72 84

Plateforme d’information, de déclaration et de reversement : https://grandcognac.taxesejour.fr/ 

 

En tant qu’habitation, les chambres d’hôtes entrent dans le champ d’application de la fiscalité locale : taxe d’habitation, foncière, ordures ménagères…. 



Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.